Les formateurs

Sacha

 

Portrait Sacha-2Ingénieur de formation, Sacha est depuis toujours passionné par la Nature.« Au fil des randonnées, j’ai découvert petit à petit la faune et la flore sauvages, la beauté des paysages, la richesse et la puissance de la Vie. Suite à ma rencontre avec la permaculture lors d’un CCP avec Steve Read, je me suis lancé dans une belle aventure, qui m’enchante chaque jour : cheminer vers une vie plus solidaire, plus sereine… et plus joyeuse ! ».

Après avoir obtenu un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) dans le circuit officiel, et après s’être formé au maraîchage permaculturel à la ferme biologique du Bec Hellouin, Sacha a quitté sa vie professionnelle antérieure dans des grands groupes industriels (Michelin, Vallourec, Alstom) pour rejoindre l’équipe de la ferme du Bec.

Il y a coordonné l’étude menée avec l’INRA et AgroParisTech, afin d’analyser les méthodes développées pour produire intensivement, manuellement et sur petite surface en appliquant les principes de la permaculture. Il a également eu le bonheur d’être un des principaux formateurs du Bec Hellouin pour les stages en permaculture, en maraîchage et en jardinage. Cette immersion permanente lui a permis d’aller plus loin dans la pratique et la théorie, tout en découvrant de nouveaux horizons à explorer.
Il crée maintenant des designs pour les collectivités et les particuliers, souvent mais pas exclusivement dans le cadre de reconversions professionnelles et de création d’activités agricoles (maraîchage, transformation, élevage,…).

Il poursuit également l’œuvre commune et exaltante de diffusion de la permaculture, que ce soit auprès de particuliers ou de professionnels (chambres d’agriculture, centres de formation agricoles,…). Les formations qu’il dispense sont autant d’occasions de rencontres riches d’échanges, pour construire un monde plus harmonieux, en mettant en commun notre créativité et à nos savoir ­faire !

Vanessa

SONY DSC

Animatrice en agroécologie et permaculture pour Terre & Humanisme et au sein du Carrefour Agroécologique de l’Ouest (CADO), Vanessa a conçu et développé le jardin pédagogique du CADO à Saint Gildas des Bois ; elle y a géré la totalité des activités : gestion des cultures, animation de l’équipe de bénévoles, accueil des stagiaires,… Elle est également responsable de la conception et de la mise en œuvre de différents projets (potagers, jardins pédagogiques partagés, système de traitement des eaux usées,…) pour des particuliers, en appliquant les principes de la permacultureAu sein d’une ferme maraîchère, elle encadre techniquement les salariés en réinsertion.

Avant cela, elle a contribué à différents projets agroécologiques à l’étranger (en Colombie, en Israël, aux États-Unis).

Elle suit actuellement le cursus du Diplôme de Permaculture Appliquée (DPA) avec Perrine et Charles Hervé-Gruyer, créateurs de la ferme biologique du Bec Hellouin.

Emilie et Pierre

photoPierreEmilieÉmilie a passé son enfance sur l’île d’Yeu, impliquée très tôt à la ferme… Adolescente elle intervenait déjà lors des mises bas des brebis et participait aux travaux de maraîchage.

Après après avoir été professeur de biologie, journaliste radio puis chargée de mission dans le développement durable, Émilie a repris des études en 2010, afin d’obtenir un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole) et reprendre le troupeau familial sur l’île d’Yeu en 2011. Le temps de formation lui a permis d’élargir ses horizons, notamment par le biais de stages dans d’autres fermes.

Amie depuis l’enfance avec Charles Hervé Gruyer (elle a eu la chance de naviguer pendant un an sur son bateau école en 95-96), son premier stage fût naturellement au Bec Hellouin en 2010, où elle a découvert les principes de la permaculture et a eu le plaisir de faire connaissance avec Sacha. Aujourd’hui Émilie élève 180 brebis sur la côte sauvage et cultive fruits rouges et aromatiques en agriculture biologique.

Pierre est à mi temps berger-apiculteur et ingénieur en informatique. Il a créé la ferme en 2011 avec Émilie, un projet de vie qu’ils partagent en famille avec Gérard. Pierre s’occupe plus particulièrement du rucher mais également de l’entretien des pâtures, du suivi du troupeau ainsi que de la mise en place des buttes de permaculture. Il s’intéresse également beaucoup aux problématiques de gestion de l’eau et de pâturage tournant.

Gérard

gerardMaraîcher-éleveur depuis plus de 30 ans, Gérard a été un des pionniers de l’agriculture biologique. Passionné d’ornithologie, de botanique, et du vivant au sens large, il a d’abord été professeur de biologie.

Il s’est installé sur l’île d’Yeu avec sa famille en 1975. C’est là qu’il s’est reconverti comme berger, à la tête d’un troupeau de 300 brebis qu’il faisait transhumer autour de l’île. A l’époque c’était un pari assez important car, sur une île de pêcheurs, personne ne croyait vraiment à l’agriculture. L’activité d’élevage a été rapidement complétée par du maraîchage.

Dans un contexte de déprise agricole, les moutons ont notamment permis de conserver sur l’île d’Yeu une mosaïque de paysages et une plus grande biodiversité. A la retraite depuis 2010, sollicité par plusieurs associations, Gérard s’investit toujours autant pour les problématiques environnementales et agricoles. Depuis 2011 Gérard s’est beaucoup impliqué dans l’installation de sa fille Émilie avec la création de la Ferme d’Émilie.